Claude Barbottin 50 ans de présence à la SACEM
Eloge de Jacques DEMARNY
Jacques DEMARNY et Claude BARBOTTIN


Passionné de musique et d'amitié, Claude BARBOTTIN va de bals en fêtes, de scènes en studios, avec le même enthousiasme, la même curiosité, depuis plus de 50 ans. C'est sans doute le secret de son éternelle jeunesse. Il est de ceux qui prennent de l'âge mais qui ne vieillissent pas.
Fils et frère de musiciens, c'est un véritable autodidacte, comme il se plaît à le revendiquer, mais dans le sens le plus studieux, voire sérieux, du terme. C'est-à-dire qu'il s'est initié à sa profession, tenant compte que les aptitudes ne suffisent pas plus que la vocation, que tout est question de travail et d'humilité, qu'apprendre au contact des autres est aussi une clef de longévité de carrière.
Pendant des années, il joue dans la formation du Moulin Rouge et a ainsi le bonheur de croiser le chemin d'artistes tels que Roberto Caldarella, Hector Grane, qui ont marqué les années 50, surtout dans le domaine du tango.
En 1968, il rencontre Astor Piazzola. Fasciné par le Maître, il adopte le bandonéon dont il joue aujourd'hui remarquablement bien. Il apprend également la flûte traversière et commence à écrire ses premières œuvres.
A cette époque…68 !... alors que de nombreux jeunes de sa génération font leur révolution sur fond de pop et de rock, il se lance et constitue sa première formation d'orchestre.
"Je ne suis pas un concertiste, mais un accordéoniste de bal" se plait-il à déclarer, et des bals il en a fait depuis ce temps !... ne dédaignant pas, bien au contraire, d'accompagner les artistes (14 années de Prix Jean Ségurel par exemple), ni de s'intéresser aux jeunes qu'il aide à progresser, mais surtout à interpréter. Ce n'est pas tout d'être un virtuose, encore faut-il ajouter sa sensibilité, sa personnalité, et il sait de quoi il parle !
Compositeur de talent, il a écrit plus de 400 œuvres et, fidèle à ses racines, il a arrangé avec bonheur quelques airs du folklore, leur redonnant une nouvelle jeunesse (La boudeuse, Le brise pieds, (Nueva Paloma) La Paloma, La Maraîchine, Lo Crouzado, La Valse Ecossaise, Le Turlututu, Ce n'est qu'un au-revoir, La Marche des cabrettaires).
Depuis quelques années, il se consacre à l'édition musicale, enregistrant des disques d'accordéon bien sûr, mais s'attachant la collaboration d'auteurs et compositeurs chevronnés, tels que Robert Monedière, Eric Bouvelle, Sébastien Farge, Gérard Sevilla, Georges Guyonnet, Frédéric Langlais, Pascal Loubersac, Emilio Corfa…
C'est un vrai professionnel qui fait vivre son catalogue, allant au devant des tendances et attentes musicales, occupant un créneau abandonné par l'édition traditionnelle.
Son domaine, c'est la danse… du bal à la discothèque et, pour l'avoir vu à l'œuvre, je vous assure qu'il a mis au point une organisation, un suivi tout à fait exceptionnels dont témoignent les résultats qu'il obtient et le courrier qu'il reçoit.
Là encore, c'est un autodidacte qui a réussi à force de volonté, d'intelligence et de travail. Mais Claude Barbottin c'est aussi un homme de cœur, fidèle en amitié, généreux, attentif aux autres, des qualités humaines qui n'ont cessé de le faire grandir dans mon estime.
Parmi les succès, il a écrit en collaboration avec Robert Monedière un classique du bal intitulé "Je ne fais que passer".
Et bien, mon cher Claude, permets-moi de te dire que tu as bien fait de "rester" pour que j'aie aujourd'hui le bonheur de te remettre cette médaille pour tes 50 années de présence à la SACEM. 50 ans pour un jeune homme, finalement ça passe vite ! trop vite même ! Alors profitons du bonheur qui nous est donné aujourd'hui.


Claude BARBOTTIN 50 ans de SACEM

Les médaillés de la SACEM juin 2005
Claude BARBOTTIN est sur cette photo en compagnie de Mrs Laurent PETIT-GIRARD Pt du conseil d'administration de la SACEM et des autres médaillés parmi lesquels vous reconnaitrez Bernard DEHARBRE, Raymond LEFEVRE, Mario CAVALLERO, Luc HARVEY, Jacky NOGUEZ et Philippe GERARD pour ses 50 années de Sociétariat Définitif !

 

 

Claude Barbottin aux Francofolies de La Rochelle 
La Rochelle aux Francofolies
Avec de gauche à droite
Jean-Loup Tournier Président du Directoire SACEM
Jean Pierre Bourtayre (qui a soif) Claude
et Jacques Demarny Président de la SACEM

 


Retour au Sommaire
Disques
Partitions
Articles de presse